Une faune secrète nage dans nos canalisations d’eau !

Nos canalisations contiennent des petits vers transparents dont la taille peut dépasser 1 cm. On les retrouve parfois dans nos verres d’eau…

En 1989, la compagnie des eaux hollandaise reçoit une drôle de demande. Un aquariophile cherchait à expliquer la mort subite de ses poissons. Il fait donc analyser son eau du robinet au microscope. Surprise : il y trouve une faune de minuscules animaux, parmi lesquels des vers, des crustacés ou des puces d’eau.

Prise au dépourvu, la compagnie d’eau hollandaise se trouve dans l’incapacité d’apporter la moindre explication. C’est à ce moment là que le chercheur hollandais Hein Van Lirverloo, entreprend de recenser toutes les petites bestioles vivant dans nos canalisations d’eau.

« Il y a des petits animaux dans les réseaux d’eau potable. Je suis sûr qu’en France, comme partout dans le monde, il y en a beaucoup. On ne les voit pas dans les verres parce qu’ils sont microscopiques et transparents » révèle Hein Van Lieverloo dans un article du Figaro.

Ces vers, qui peuvent atteindre une taille de plus d’un centimètre, se nourrissent essentiellement des bactéries qui tapissent les tuyaux du réseau d’eau potable. Quant aux crustacés repérés dans les canalisations du réseau de New York, ils se nourriraient principalement des moustiques qui se retrouvent dans les conduits.

C’est donc une véritable faune, comparable à celle qui se développe dans les rivières, qui vit dans nos canalisations. Problème : ces bêtes sont résistantes à la chloration de l’eau censée éliminer toute trace d’organisme vivant pour des raisons sanitaires.

Un secret bien gardé par les compagnies d’eau qui « craignent d’affoler le grand public si on en parle ». Sauf à New-York, où un utilisateur a posté des photos de cette étrange faune  sur le réseau social reddit. La révélation de l’existence de vers et crustacés dans l’eau courante a même provoqué un débat entre rabbins pour savoir si cette eau du robinet pouvait encore être considérée comme « casher ».

On sait toutefois que ces petites bêtes présentes dans nos verres d’eau ne sont pas dangereuses pour la santé – sauf dans le cas où elles seraient « colonisées par des bactéries pathogènes ».

Le chercheur Hein Van Lirverloo, publiera prochainement un atlas qui recense les nombreuses espèces de cette faune secrète qui vit dans nos canalisations et nage dans nos verres d’eau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s